1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Actualités Immobilières
  4. >
  5. Comment construire une véranda ?

Comment construire une véranda ?

27/05/2019

Véritable cachet pour votre maison, la véranda se démocratise de plus en plus, sous diverses formes : classique, moderne, entièrement vitrée, en prolongement directe du salon, … Nous vous expliquons pourquoi et comment construire une véranda.

Les avantages de la véranda

La véranda est une solution aléatoire pour agrandir votre maison, sans avoir besoin de déménager. Elle apporte également un certain cachet à votre habitat, et peut représenter une réelle plus-value immobilière lors de la revente.

Elle permet également d’agrandir votre maison sans éviter une lourde charge de travaux : son temps de construction est limitée et ne demande pas un large nombre d’intervenants et une grosse maîtrise d’oeuvre, contrairement à la construction d’une pièce classique et fermée.

Elle représente aujourd’hui une pièce de vie ouverte sur l’extérieur dont vous pouvez jouir toute l’année grâce aux progrès d’isolation et de gain énergétique fait depuis quelques années. En effet, ses grandes baies vitrées vous permettent de capter la chaleur du soleil et de chauffer tout votre intérieur, et de pouvoir profiter de l’extérieur, même lors du mauvais temps.

Faut-il un permis de construire ?

Afin de construire une véranda, vous pouvez soit déclarer simplement les travaux à la mairie, soit avoir besoin d’un permis de construire.

Il est tout d’abord essentiel de consulter le plan d’occupation des sols (POS) ou le plan local d’urbanisme (PLU) en mairie. Ces plans vous apprennent les règles à respecter lors de la construction, tels que la distance de recul, la hauteur et la superficie maximales autorisées, ou encore les matériaux admis pour la construction de votre véranda (bois, alu, PVC ou acier).

En zone urbaine avec un POS ou un PLU, les travaux d’extension sont autorisés jusqu’à 40m2 d’emprise au sol avec une simple déclaration préalable à la mairie. En dehors de ces zones, le seuil est de 20m2 maximum. Au-delà de ces normes, il vous faudra déposer une demande de permis de construire à la mairie.

Depuis le 1er mars 2017, le permis est également obligatoire si votre véranda dépasse les 150m2 de surface de plancher pour la maison. Dans ce cas, il est également exigé de faire appel à un architecte pour sa construction.

Comment construire sa véranda ?

Deux solutions s’offrent à vous pour la construction de votre véranda : la véranda en kit ou la véranda sur mesure. Dans les deux cas, il est tout de même conseillé de faire appel à un professionnel de la véranda : le vérandaliste. Ce dernier saura vous conseiller au mieux pour optimiser votre véranda, et l’adapter à votre lieu de vie et à vos exigences.

Il existe tellement de possibilités de construction pour édifier une véranda que faire appel à un vérandaliste est plus prudent. En effet, vous devrez choisir les matériaux de la structure, le type de vitrage, le type de toiture, le type de chauffage, le type d’isolation, le type d’aération, l’orientation de la véranda, la superficie, la hauteur, …

Faîtes appel à plusieurs vérandalistes pour vous faire des devis et des études personnalisées afin de faire jouer la concurrence et trouver le professionnel qui répondra au mieux à vos attentes.

La construction d’une véranda met en moyenne 4 mois à être réalisée. A cela peut s’ajouter les aléas de chantier et le délai de l’autorisation de permis de construire délivré par la mairie. Pensez également que le vérandaliste ne sera pas le seul à intervenir sur le chantier : vous aurez également besoin de maçons, d’électriciens, …

Gardez toujours à l’esprit que la véranda doit être un prolongement de votre maison et s’intégrer ainsi parfaitement à l’architecture de votre habitation. La véranda doit être un atout lors de la revente de votre habitation, et non un frein.

Combien coûte une véranda ?

Le coût de votre véranda dépendra des matériaux choisis, ainsi que du vitrage, de la toiture, de l’isolation et de sa superficie. Pour les versions en acier, haut de gamme, on compte entre 800 et 3000 € HT le m2. Pour une véranda en PVC, comptez 2000 à 5000 € pour une véranda de 10m2 maximum, selon les finitions annexes choisies.

La pose d’une véranda augmentant la surface cadastrale de votre bien, votre taxe d’habitation et votre taxe foncière seront de fait revues à la hausse. Il vous est possible d’obtenir une estimation de cette hausse auprès du centre des impôts de votre commune.

Bon à savoir : les vérandas de moins de 20m2 sont exonérées de cette hausse. Pour les vérandas de grande taille, vous pouvez demander une exonération de 2 ans en envoyant, dans les 90 jours suivant la finalisation du chantier, votre demande au centre des impôts ou en déposant une déclaration d’achèvement des travaux à votre mairie.