1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Actualités Immobilières
  4. >
  5. Une maison écologique, c'est quoi ?

Une maison écologique, c'est quoi ?

26/02/2019

L'environnement est au coeur de nos priorités actuelles. De plus en plus de personnes souhaitent se tourner vers un mode de vie plus respectueux de la nature, c'est pourquoi la construction de maisons écologiques intéresse de plus en plus d'accédants à la propriété. Plusieurs types de modèles ont vu le jour et on vous expose ci-dessous les solutions qui s'offrent à vous pour protéger notre planète.

maison écologique

Quelles sont les règles à respecter pour construire une éco-maison ?

La maison écologique ou "éco-construction" repose sur plusieurs règles de base :

  • Respect de l'environnement pour réduire l'empreinte carbone de la construction et favoriser la biodiversité.
  • Respect de la santé des occupants en utilisant des matériaux non-toxiques et en favorisant la qualité de l'air intérieur.
  • Optimisation des performances énergétiques en chauffage et en électricité grâce à l'utilisation d'énergies renouvelables.

Retrouvez ci-dessous quelques points et idées à prendre en compte dans la construction de votre éco-maison :

Points & Idées Pourquoi ?
Choisir minutieusement l'implantation de votre maison Pour utiliser au mieux les ressources naturelles mis à votre disposition par la nature (pièces de vie exposés sud pour profiter des rayons du soleil, planter des arbres autour de votre maison pour se protéger des vents,...)
Bien isoler sa structure Pour se protéger du froid et de la chaleur au mieux et ainsi faire des économies d'énergie (installer du double ou du triple vitrage, choisir une isolation en laine de lin ou de chanvre, en fibre de bois, en ouate de cellulose, en liège ou en verre alimentaire recyclé.)
S'équiper de systèmes autonomes Pour utiliser des énergies naturelles et faire des économies (panneaux solaires photovoltaïques, pompe à chaleur,...)
Utiliser des matériaux naturels, pas ou peu transformés et, dans l'idéal, recyclables Afin de respecter l'environnement et de préserver votre santé. Vous pouvez utiliser le bois, la brique en terre cuite ou crue, la paille et la pierre.
Privilégier les circuits courts Pour faire tourner l'économie locale et parfois de petits artisans, et pour éviter d'augmenter l'empreinte carbone à coût de transports de matériaux venant des quatre coins du monde
Produire le moins de déchets possibles lors de la construction de votre maison Pour limiter la pollution
Utiliser des matières naturelles et/ou recyclables pour votre intérieur également Pour utiliser des matières pérennes et respectueuses de l'environnement et de votre santé (le bois, l'inox qui est recyclable à l'infini, les peintures végétales, la pierre, le verre,...)

Certaines personnes vont plus loin dans leur démarche de vie éco-responsables et sont à présent autosuffisants en eau, en chauffage et en nourriture. Ils vivent ainsi une vie respectueuse de l'environnement et économique !

Quels types de maisons dois-je choisir ?

Il n'existe pas de règles ou de vérité absolue quant au modèle de maison écologique à choisir.

Tout dépendra des possibilités de votre lieu d'implantation, le coût que vous allouez à la construction, et bien entendu le modèle écologique qui vous tient à coeur.

Voici plusieurs types d'éco-maisons existantes :

  • La maison BBC (Bâtiment Basse Consommation). C'est la plus répandue en France. Elle fixe une limite de consommation de chauffage à ne pas dépasser pour chaque logement : 50 kWh par m2.
  • La maison passive est une maison très basse en consommation d'énergie. La chaleur dégagée par l'intérieur de la maison suffit à chauffer tout l'habitation. L'isolation est de très haute performance, et les vitrages représentent 40 à 60% de la surface des pièces orientées plein sud.
  • La maison bioclimatique : elle est construite en démarche Haute Qualité Environnementale (HQE) et est peu énergivore. Elle est orientée plein sud pour limiter l'utilisation du chauffage. Les pièces pouvant être les plus fraîches sont alors situés au nord.
  • La maison positive, aussi appelée bâtiment à énergie positive : Elle produit plus d'énergie qu'elle n'en consomme. C'est le même principe de construction que la maison passive, sauf qu'elle est en plus dotée d'une unité de production d'énergie (capteurs solaires, pompe à chaleur,...)

Il existe d'autres catégories de maisons, plus atypiques, qui ont vu le jour dernièrement et qui sont devenus de véritables modes de vie :

  • La maison container : elle a un faible impact environnementale et permet de recycler les containers tout en réduisant le temps de construction de l'habitation.
  • La Tiny House ou Micromaison : particulièrement populaire aux Etats-Unis, cette (très) petite maison est montée sur roues et est donc transportable. Sa surface au sol est généralement limitée à 15m2 et elle ne nécessite pas de permis de construire.
  • Le bus ou le van aménagé
  • La Pop-Up House, maison passive créée par des architectes marseillais en 2014. Elle se construit en 15 jours et son prix est de 30 000 € pour 100m2 !

Vais-je payer plus ou moins cher ma maison ?

On évalue un surcoût de construction de 10 à 20% pour les maisons écologiques. Ceci s'explique par l'utilisation de matériaux qualitatifs et souvent locaux. La mise en place de panneaux solaires est également coûteuse (mais pas obligatoire, rappelons-le !).

Rassurez-vous, ce surcoût sera compensé par les économies d'énergies que la maison va générer.

Il s'agit donc d'un investissement qui est rentable à moyen terme pour votre portefeuille, et à long terme pour votre santé et pour l'environnement.