1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Vendre
  4. >
  5. Les diagnostics immobiliers
  6. >
  7. Le diagnostic acoustique: définition et astuces

Le diagnostic acoustique: définition et astuces

Les acheteurs sont de plus en plus pointilleux lors de l'achat de leur futur logement et il n'est pas étonnant de voir fleurir de nouveaux diagnostics visant à rassurer les futurs acquéreurs. Le diagnostic acoustique est facultatif mais peut représenter un atout pour la vente. Découvrez les solutions simples à réaliser afin que votre bien devienne incontournable pour les futurs acheteurs.

diagnostic acoustique

Qu'est-ce que le diagnostic acoustique ?

Le diagnostic acoustique est effectué par un professionnel qui vous remettra, après enquête, un rapport écrit et une étiquette d'évaluation (semblable à l'étiquette énergie) indiquant quatre niveaux de confort: A (équivaut à une isolation sonore d'une maison ou d'un appartement neuf), B, C et D (on parle alors de pollution sonore). Il permet d'analyser les problèmes de bruits de votre logement, notamment ceux liés au trafic extérieur, aux voisins, aux parties communes, à la tuyauterie, à la VMC… Il est facultatif (en opposition aux diagnostics gazamiante, …) mais peut représenter un atout de vente majeur. Il est né d'une collaboration entre l'association Qualitel et la DHU (La Direction de l'habitat, de l'urbanisme et des paysages).

Pour quel type de logement réaliser un diagnostic acoustique ?

A la ville comme à la campagne, une fois sa porte d'entrée close, on aspire au calme et les bruits intérieurs et extérieurs de sa maison peuvent devenir un réel fardeau au quotidien: troubles du sommeil, stress, conflits… C'est pourquoi l'isolation phonique fait partie des principaux critères d'achat, aux côtés du diagnostic énergétique, du choix des matériaux de construction et des commodités du quartier en général (pour ne citer qu'eux). L'acheteur est de plus en plus exigeant et cherche à trouver le bien qui lui ressemble le plus dans le budget qu'il s'est fixé. C'est pourquoi il est important de tout mettre en oeuvre pour vous démarquer des autres vendeurs et savoir attirer la signature du compromis de vente. Le diagnostic acoustique concerne la vente de biens dits "anciens", ne bénéficiant pas des nouvelles normes phoniques. N'oubliez pas que les acheteurs peuvent rechercher le cachet de l'ancien, tout en ne sacrifiant pas le confort et la qualité du neuf !

Quelles solutions mettre en oeuvre pour isoler mon intérieur du bruit ?

Si vous désirez effectuer un diagnostic acoustique, il vous faudra faire appel à un acousticien. Il en existe plusieurs sur le marché et les tarifs varient de l'un à l'autre. Comme pour tout, le mieux est d'effectuer plusieurs devis et de faire marcher la concurrence. Ce dernier se chargera de tester les performances acoustiques de votre logement.

Voici quelques astuces non exhaustives pour isoler votre logement du bruit :

  • Effectuer des travaux afin de renforcer votre isolation en utilisant de la laine de verre dans les murs, idéale pour l'isolation acoustique et thermique. Si vous désirez vous tourner vers un matériel plus naturel, il existe des alternatives telles que le chanvre et la laine de lin.
  • Ajouter un double vitrage à ses portes et fenêtres, ou bien tout simplement les calfeutrer (moins onéreux!)
  • La pose de moquette est également un bon isolant mais est malheureusement passée de mode (mais n'est pas à l'abri de revenir au goût un jour !)
  • Construire des faux-plafonds dans les appartements pour atténuer les bruits du dessus.

Il en existe encore d'autres mais le mieux est de vous renseigner auprès d'un professionnel qui pourra déterminer d'où viennent les problèmes de bruits de votre logement, comment y remédier et surtout quelles matières choisir pour avoir un résultat optimal. N'oubliez pas que vous pouvez bénéficier d'aides financières pour vos travaux de rénovation