1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Vendre
  4. >
  5. Les diagnostics immobiliers
  6. >
  7. Tout savoir sur le diagnostic amiante

Tout savoir sur le diagnostic amiante

Historiquement très utilisé sur le marché de l'immobilier français, l'amiante est aujourd'hui interdit dans les nouvelles constructions, et fait l'objet d'un diagnostic immobilier très poussé. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le diagnostic amiante au cours de la vente.

diagnostic amiante

Quels sont les risques apportés par l'amiante dans votre maison ?

L'amiante est un matériau réputé pour son pouvoir absorbant, ainsi que pour sa résistance à la chaleur. Interdit depuis 1997, c'est aussi un matériau toxique, qui se révèle nocif en cas d'exposition excessive. Il est donc important de diagnostiquer sa présence avant de procéder à toute transaction immobilière.

Les Matériaux Contenant de l'Amiante (MCA) sont divisés en deux catégories : friables et non friables. Les MCA friables présentent un risque important, car la dispersion dans l'air de fibres d'amiante peut porter atteinte à la santé des habitants. Cancers et maladies respiratoires font partie des conséquences malheureuses de l'inhalation excessive de ces fibres toxiques.

La réalisation de ce diagnostic est obligatoire, aussi bien pour la vente que pour la location de tout bien immobilier construit avant le 1er juillet 1997. Cela concerne donc aussi bien les maisons individuelles que les appartements et les locaux à usages divers.

Qui se charge du diagnostic amiante ?

Le diagnostic amiante doit être réalisé par un professionnel qualifié et certifié pour être valable. Plusieurs sociétés sont aujourd'hui spécialisées dans la réalisation des différents diagnostics immobiliers. Il est possible de passer par l'annuaire des diagnostiqueurs mis à votre disposition sur le site du Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la Mer.

Ce diagnostic coûte aujourd'hui en moyenne entre 80 et 140€ en fonction du type de bien. Les prix du marché ne font l'objet d'aucune réglementation et sont donc fixés librement en fonction de la demande et de la concurrence.

Notez par ailleurs qu'il est préférable de grouper les différents diagnostics et de les faire réaliser par une même entreprise, voir par un même professionnel si possible. Cela vous permettra parfois d'obtenir des prix plus avantageux, tout en limitant le nombre de vos interlocuteurs.

Le diagnostic amiante reste généralement à la charge du vendeur. Ce dernier peut tenter de négocier avec l'acquéreur et lui demander de s'acquitter des frais de diagnostic, mais cela reste peu courant dans la pratique.

Comment se déroule le diagnostic amiante ?

Suite à votre prise de rendez-vous avec le diagnostiqueur immobilier, vous pourrez assister à son intervention. La signature d'un ordre de mission sera parfois nécessaire

L'expert procède également à la réalisation de prélèvements afin de détecter une présence éventuelle en laboratoire.

A noter que les analyses de l'expert se limitent aux zones visibles et accessibles du bien. Il est donc important de bien dégager les combles avant l'arrivée du diagnostiqueurs et de faciliter ses déplacements dans la maison.

L'investigation est suivie par la réalisation d'un Dossier Technique Amiante (DTA) par le professionnel. Ce rapport final mentionne l'ensemble des éléments amiantés détectés dans le bien. Ces éléments sont listés sous la forme de plusieurs tableaux qui répertorient leur localisation, la nature des matériaux en question, ainsi que leur état de dégradation.

Le Dossier Technique Amiante se divise en plusieurs sections :

  • Le rapport de mission du diagnostiqueur, avec notamment le constat de repérage amiante
  • Les résultats des différentes évaluations périodiques éventuellement effectuées
  • Un suivi du retrait et du confinement de l'amiante détecté
  • Une fiche récapitulative du dossier amiante
  • Des recommandations de sécurité propres à la situation du bien

Dans le cas d'une copropriété, ce diagnostic doit également être réalisé pour les parties communes avant la mise en vente du logement.

Que faire en cas de présence d'amiante ?

En cas de détection d'amiante dans le logement, le professionnel préconise généralement dans son rapport une analyse plus poussée des risques, ainsi que plusieurs évaluations périodiques afin de suivre l'évolution du problème.

A noter que ce diagnostic doit être renouvelé tous les 3 ans en cas de détection d'amiante dans le logement.

Si le résultat du diagnostic est négatif et qu'aucune trace d'amiante n'est repérée dans le bien, sa durée de validité est illimitée. En revanche, si de l'amiante est détecté, le diagnostic devra être renouvelé tous les 3 ans jusqu'à la décontamination complète du logement. Il sera dans ce cas nécessaire de procéder au confinement et au retrait de l'amiante.

Les travaux nécessaires pour se débarrasser durablement de l'amiante sont parfois longs et de grande ampleur. C'est pourquoi il est conseillé d'anticiper ces démarches et d'agir le plus tôt possible.