1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Vendre
  4. >
  5. Les diagnostics immobiliers
  6. >
  7. Combien coûte un diagnostic immobilier?

Combien coûte un diagnostic immobilier ?

Le diagnostic immobilier est effectué par un professionnel : le diagnostiqueur. Ce dernier est libre de fixer le tarif qui lui convient. C'est pourquoi un travail de fond est important à effectuer pour obtenir le diagnostic le plus pertinent et le moins cher possible pour votre logement. On vous explique comment réaliser quelques économies pour un diagnostic obligatoire lors de la vente de votre bien immobilier.

cout diagnostic

Les diagnostics obligatoires

Diagnostics obligatoires Lorsque vous vendez votre bien Lorsque vous louez votre bien
Amiante x x
Plomb (CREP) x x
Gaz x  
Electrique x  
Termites x  
DPE x x
ERNT x x
Loi Carrez x x
Assainissement des eaux x  
Loi Boutin   x

Attention de ne pas confondre loi Carrez et loi Boutin : ce sont deux lois différentes et la superficie n'est pas calculée de la même façon :

  • La loi Carrez (ou la superficie vendue) comprend également les combles aménagés ou non-aménagés, le grenier, la véranda et autres volumes vitrées.
  • La loi Boutin (ou la superficie habitable) comprend, quant à elle, uniquement les combles aménagés.

Dernière précision utile : la date de validité de votre diagnostic doit être toujours en cours lors de la signature avec l'acheteur.

Le coût du diagnostic immobilier

Le diagnostic immobilier n'est pas régie niveau tarifaire. C'est le professionnel qui définit lui-même son tarif. Nous vous conseillons donc de faire jouer la concurrence, de demander plusieurs devis et de comparer les montants. Le professionnel auquel vous faites appel doit être accrédité par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation). A noter que certains diagnostics ne sont pas dans l'obligation d'être accrédité par le COFRAC : c'est le cas du DPE, et de l'attestation de superficie loi Carrez.

Si certains diagnostics ne sont pas conformes, ou absents du dossier de diagnostic technique, vous vous exposez à des risques pécuniaires. L'acheteur se voit en effet dans le droit d'annuler la vente ou d'exiger une baisse du prix et une indemnisation. De même, si l'acquéreur a un doute sur la véracité d'un des diagnostics, il peut décider d'effectuer un diagnostic de son côté, et vous contraindre par la suite à régler la prise en charge des travaux nécessaires si votre diagnostic s'avère erroné.

Attention : Vous ne pourrez pas faire appel à la garantie contre les vices cachés si les diagnostics faits par vos soins ont été mal établis.

Le prix varie selon la surface habitable (le taux est de 10 à 15% plus cher pour une maison qu'un appartement) et la concurrence selon les zones géographiques. Il vous sera plus facile de trouver des prix concurrentiels dans de grandes villes comme Paris où les diagnostiqueurs sont présents en grand nombre.

Le taux est de 4 à 6% supérieur pour les petites villes que les grandes !

Beaucoup de professionnels proposent également des "packs" comprenant plusieurs diagnostics, selon que vous souhaitiez vendre ou louer.

Voici les paramètres entrant en compte pour définir le prix d'un diagnostiqueur :

  • le prix de revient (frais du technicien, matériel, assurances, transport,...)
  • le prix de la concurrence
  • certains services optionnels (délai d'intervention, sérieux,...)

Vous trouverez ci-dessous une moyenne des prix pratiqués sur le marché :

Amiante De 80 à 140 €
Plomb De 110 à 230 €
Électrique et Gaz De 60 à 130 €
DPE De 80 à 140 €
Loi Carrez De 70 à 120 €
Loi Boutin De 60 à 130 €
Termites De 65 à 200 €
ERNT Moins de 50 € (parfois offert)
Assainissement des eaux Effectué par les services de la commune. Il est d'environ 100/150 € selon les villes.

Comment alléger son devis ?

Pour faire baisser les frais, rien de mieux que de faire appel aux offres "packages" des professionnels. En effet, plus vous effectuez de diagnostics immobiliers auprès d'eux, plus vous aurez le droit à des réductions intéressantes.

Chez certains diagnostiqueurs, vous pouvez réduire votre facture de 35% !

De plus, nous vous conseillons de définir précisément les diagnostics dont vous avez besoin afin de ne pas dépenser de l'argent dans des diagnostics facultatifs ou qui ne vous concernent pas. Les diagnostics pour la vente et pour la location ne sont pas les mêmes, comme vu plus haut.

Pour finir, vérifiez la date de validité des diagnostics immobiliers précédemment effectués. Certains diagnostics sont valables jusqu'à trois ans !