1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Vendre
  4. >
  5. Les diagnostics immobiliers
  6. >
  7. Tout savoir sur le diagnostic mérules

Tout savoir sur le diagnostic mérules

Face à des conditions sanitaires détériorées, il n'est pas rare d'assister au développement de parasites dans l'habitat. La vente d'un bien immobilier s'accompagne toujours d'une vérification de la présence de mérules dans le bien. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce diagnostic immobilier.

diagnostic mérules

Qu'est-ce que le diagnostic mérules ?

Avant tout, petite définition de la mérule: c'est un champignon blanc qui se développe parfois dans les habitats mal entretenus. Ce parasite se nourrit du bois, et peut proliférer très rapidement s'il n'est pas stoppé. La propagation de ce champignon peut avoir un impact terrible sur l'état de votre logement. La valeur à la vente de votre bien immobilier pourrait même en être fortement affectée. La présence de la mérule est également problématique car elle apporte différents risques sanitaires pour les habitants. La mérule peut être la cause de différentes allergies ou encore provoquer des problèmes respiratoires. Ce parasite est également réputé pour attaquer le bois en profondeur et fragiliser les fondations, mettant ainsi en péril la solidité des infrastructures.

Attention: la mérule est un champignon très contagieux qui peut se propager entre maisons voisines si sa présence est négligée par les propriétaires. Il faut donc faire preuve de vigilance et agir vite une fois que ce parasite est détecté !

A savoir que le diagnostic mérules ne fait pas partie des diagnostics immobiliers obligatoires préalables à la vente. Il est néanmoins fortement conseillé, et l'acquéreur peut l'exiger dans certains cas pour anticiper les risques. Plusieurs départements français sont identifiés comme présentant des risques plus importants, notamment en Île-de-France et dans le nord-ouest du pays. La réalisation de ce diagnostic immobilier est cependant fortement conseillée en cas de traces d'infiltration dans la maison. Un logement inhabité pendant une longue période doit aussi éveiller la suspicion. Un manque d'aération peut également détériorer la qualité du bois et faciliter le développement des mérules. De manière générale, des conditions sanitaires irréprochables permettent d'éviter l'apparition de ce type de champignon.

La mérule est un champignon qui se développe discrètement et parfois rapidement. Lorsque sa présence se fait remarquer par les habitants, il est souvent déjà trop tard. Si le champignon s'est déjà attaqué en profondeur à la structure du bien, de lourds travaux pourront s'avérer nécessaires afin d'assurer la sécurité des habitants. La réalisation de ce diagnostic est donc une marque de prudence face à l'imprévisibilité d'un tel parasite.

Les actions du diagnostiqueur face à ce champignon destructeur

Le diagnostic mérules doit impérativement être effectué par un professionnel qualifié. Le diagnostiqueur devra cependant être assisté par le vendeur sur certains points au cours de sa mission. Il est notamment important de faciliter ses déplacements et de bien dégager les accès aux combles, ainsi qu'à la cave et au grenier. La présence du propriétaire n'est pas obligatoire pendant la réalisation de ce diagnostic, mais elle est souvent conseillée. En effet, c'est lui qui garde la meilleure connaissance du terrain et de ses spécificités. Il est d'ailleurs préférable de fournir les plans du bien au diagnostiqueur afin de l'aider dans sa démarche. Un professionnel en possession de toutes les informations nécessaires sur le logement en question pourra ainsi réaliser un diagnostic optimal.

Si le diagnostic fait état de la présence de mérules dans l'habitat, plusieurs actions sont à mettre en place afin de traiter efficacement le problème. Les professionnels préconisent généralement l'utilisation de plusieurs produits chimiques spécifiques, ainsi qu'un assèchement du bâtiment pour éliminer ce parasite et stopper définitivement sa prolifération. Le diagnostic mérules présente sous forme synthétique les conclusions de l'investigation, ainsi que l'état d'infestation des différentes parties du bâtiment. Le cas échéant, il comporte aussi les obligations du propriétaire vis-à-vis de la présence de ces parasites.

Les risques encourus pour le vendeur

Le vendeur dispose d'un devoir d'information sur le risque de mérules vis-à-vis de l'acquéreur. La jurisprudence considère dans certains cas la présence de mérules comme un vice caché. La responsabilité du vendeur peut ainsi être engagée s'il est jugé de mauvaise foi. Face aux risques, il est donc toujours préférable d'anticiper et de réaliser ce diagnostic avant la vente afin d'écarter les doutes.