1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Vendre
  4. >
  5. Les diagnostics immobiliers
  6. >
  7. Tout savoir sur le diagnostic termites

Tout savoir sur le diagnostic termites

Avant la mise en vente d'un bien immobilier, il est nécessaire d'effectuer plusieurs diagnostics immobiliers. Le diagnostic termites s'avère parfois indispensable pour identifier l'éventuelle présence de ces insectes silencieux et discrets. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur vos obligations au cours de la vente.

diagnostic termites

Quel est l'intérêt du diagnostic termites ?

Les termites sont des insectes qui peuvent installer leurs nids et provoquer d'importants dégats dans les maisons en bois s'ils ne sont pas surveillés. Ces insectes peuvent en effet se développer dans les fondations de votre logement, dans les cadres des fenêtres et des portes. Les termites sont réputés pour endommager sévèrement certaines infrastructures en se nourrissant du bois qui les compose. Ils sont généralement difficiles à repérer, et restent parfois invisibles pendant de nombreuses années avant de causer de réels problèmes.

Si vous souhaitez vous prémunir d'une telle infestation, sachez qu'il est préférable de réduire tout risque d'humidité dans votre maison, et d'éloigner tout ce qui pourrait servir de nourriture à ces parasites, le bois de chauffage notamment. Il est important d'éviter l'accumulation des matériaux contenant de la cellulose, et de maintenir une bonne hygiène dans votre habitat. La réalisation d'un diagnostic termites permet de détecter la présence éventuelle de ces parasites dans l'habitat. Il s'agit d'un diagnostic devenu obligatoire depuis 1997 en fonction de la localisation du bien. Ce diagnostic immobilier est valable pour 6 mois après sa réalisation. Passé ce délai, il devra être renouvelé. Le diagnostic termites offre un rapport complet sur les parties du bien qui ont été visitées, et sur celles qui sont infestées par la présence de termites. Il fait également apparaître certaines caractéristiques du bien, et met en évidence les principales menaces.

Dans certaines zones et régions de France dites "à risques", il est à réaliser impérativement avant toute transaction immobilière. Ces zones sont déterminées au sein de chaque département par des arrêtés locaux. La Corse ainsi que le sud-ouest de la France sont particulièrement touchés par ces risques d'infestations. On compte aujourd'hui 26 départements entièrement couverts par un arrêté préfectoral, et donc soumis à part entière à la réalisation obligatoire de ce diagnostic. Si des termites ont déjà été repérées dans votre voisinage, il est fortement conseillé de réaliser des vérifications régulièrement afin de surveiller la présence de ces parasites dans votre logement.

Pourquoi faire appel à un diagnostiqueur ?

Le diagnostic termites doit être réalisé par un professionnel qualifié. Plusieurs entreprises sont aujourd'hui spécialisées dans le diagnostic immobilier, et proposent des offres parfois avantageuses regroupant la réalisation de tous les diagnostics obligatoires.

Le diagnostic termites coûte généralement autour de 60€, mais son coût varie en fonction des caractéristiques et de la superficie du bien. La fixation des prix n'est pas réglementée, et les tarifs en vigueur varient donc naturellement en fonction de la demande et du marché. N'hésitez pas à demander plusieurs devis avant de porter votre choix sur telle ou telle entreprise. Un annuaire des diagnostiqueurs certifiés est mis à votre disposition sur le site du ministère en charge du logement. Le professionnel en charge du diagnostic termites observe de près les structures en bois présentes dans la maison. Grâce à l'utilisation de différents outils, il poinçonne le bois à différents endroits afin de découvrir d'éventuelles galeries creusées par les parasites. Le diagnostiqueur s'intéresse surtout aux façades du bien, mais aussi aux combles et aux dalles du sol, souvent propices à la prolifération des termites. Il est en revanche possible que certains endroits soient jugés inaccessibles par le diagnostiqueur au cours de son analyse du bien. Ces zones seront également mentionnées dans le diagnostic, et l'expert fera état de tout ce qu'il n'a pas pu explorer.

Que faire suite à la présence avérée de termites ?

Suite à son analyse, le diagnostiqueur immobilier ne sera pas tenu de mettre en place un traitement pour éradiquer les parasites. Il pourra en revanche vous offrir quelques conseils et préconisations pour gérer la situation. Il est important de bien déterminer le type de termites responsable de l'infestation de votre habitat avant d'agir. Les termites souterrains et les termites de bois sec ne nécessitent pas le même traitement. Plusieurs solutions existent, comme les produits de la marque Xylophène, qui ont depuis longtemps fait leurs preuves sur le marché.

A noter que si le diagnostic termites n'est pas réalisé par le vendeur avant la signature de l'avant-contrat, l'acquéreur pourra faire appel au Tribunal de Grande Instance afin d'engager sa responsabilité et obtenir un dédommagement en cas de problème. La présence de termites peut être considérée comme un vice caché. Il sera alors question de prouver l'éventuelle mauvaise foi du vendeur au cours de sa démarche.