1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Actualités Immobilières
  4. >
  5. Acheter une maison en Bitcoin, est-ce intéressant et possible ?

Acheter une maison en Bitcoin, est-ce intéressant et possible ?

07/06/2018

Les crypto-monnaies arrivent avec l'ambition de changer de nombreuses habitudes de consommation. Le secteur de l'immobilier ne fait pas exception à la règle, et les transactions se multiplient à travers le monde. Le point sur cette tendance en 5 questions.

Acheter une maison avec une crypto-monnaie, est-ce bien raisonnable ?

Il est préférable de prendre toutes ses précautions lorsque l'on souhaite s'exprimer sur les crypto-monnaies. Le sujet fait l'objet d'un débat houleux, preuve d'une grande incertitude concernant son avenir. Pourtant, le monde de l'immobilier a récemment été marqué par l'arrivée de ces moyens de paiement d'un nouveau genre. Une arrivée portée par des investisseurs téméraires, à la recherche d'une alternative viable pour vendre ou acheter sur le marché.

Certains sites se spécialisent aujourd'hui dans l'achat et la vente de biens avec ces nouvelles crypto-monnaies. On y parle de Bitcoin, Litecoin, Ethereum… entre autres. La plupart des annonces y paraissent crédibles, mais la méfiance est de mise. Des biens proposés à prix fixes en Bitcoin laissent en effet la porte ouverte aux arnaques et aux taux de change volatiles.

Entreprise d'un nouveau genre, Atlant se présente comme une plateforme immobilière mondiale basée sur la Blockchain Ethereum. Le site propose d'investir, de vendre et d'échanger sous la forme de propriété digitalisée. Un concept méconnu et surtout difficile à appréhender. De quoi repousser des investisseurs en manque de repères et de certitudes.

Et pourtant, ils sont de plus en plus nombreux à faire confiance à ces crypto-monnaies à travers le monde. La complexité de ces nouveaux moyens de paiement ne semble pas être en mesure de démotiver les plus audacieux.

 

Un réel intérêt à investir ?

Aux Etats-Unis, de plus en plus d'annonces de maisons à vendre se retrouvent accompagnées de la mention "Bitcoin accepté". Fin 2017, la société immobilière Redfin relevait 75 biens vendus sur le sol américain grâce à cette crypto-monnaie. Même si le Bitcoin est une devise extrêmement volatile, cela ne semble pas inquiéter certains investisseurs. Il faut dire que la spéculation joue un rôle majeur dans le développement de ces moyens de paiement. L'appât du gain peut alors compenser les risques dans certains esprits.

Des investisseurs étrangers voient aussi dans ces nouvelles méthodes de paiement un moyen d'éviter le contrôle des changes ou encore les sanctions économiques dans certains pays. La moitié des acheteurs de biens immobilier en Bitcoin aux Etats-Unis sont originaires d'Amérique latine. Une solution alternative pour contourner les limites imposées pour les montants des transferts internationaux.

Alors, faut-il ignorer les risques ?

Après une année folle en 2017, les crypto-monnaies ont connu à l'entame de 2018 un contrecoup terrible. La chute du cours du Bitcoin fait écho à son arrivée sur le devant de la scène. Bulle spéculative, incertitude liée à la volatilité du cours, régulation et législation dans certains pays… la rechute semblait inévitable. En arrivant aussi brutalement dans la lumière la crypto-monnaie s'est exposée à une instabilité sans précédent.

Afin de calmer les ardeurs, les gouvernements s'organisent progressivement pour encadrer ces pratiques : les plus-values réalisées sur le bitcoin doivent maintenant être déclarées et taxées. De plus, les récentes affaires liées au piratage de certaines plateformes offrent de nouveaux arguments aux sceptiques.

Mais fait surprenant, la récente chute du cours de ces monnaies n'a pas refroidi les investisseurs dans l'immobilier. Beaucoup gardent confiance et réfléchissent sur le long terme. Ces montagnes russes sont anticipées, affirment-ils. De nombreux spécialistes restent optimistes au sujet de cette monnaie, qui devrait continuer sa progression. Certains envisagent même une stabilisation, condition indispensable pour envisager un développement durable.

Transformation durable ou simple tendance ephémère ?

Le Bitcoin est vu par beaucoup comme une technologie libératrice, pouvant être utilisée partout à travers le monde. Un moyen d'échapper à l'autorité gouvernementale et de profondément changer notre rapport à l'achat. Mais il est important de rappeler que les cours ces monnaies numériques ne sont pas soutenus par une base solide. Seul l'intérêt des investisseurs influence leur évolution, et c'est un risque énorme. Dans certains secteurs comme l'immobilier, où l'on risque de perdre gros, il est bien plus difficile d'investir lesyeux fermés.

Alors sommes-nous sur le point d'assister à une véritable transformation du marché ? Cela semble impossible à l'heure actuelle. Certains experts ne voient ici qu'une mode éphémère, aussi volatile que le cours du Bitcoin. Un moyen aussi pour les vendeurs de faire le buzz et de gagner en visibilité. Un point ne fait aucun doute, cependant. De nombreux acteurs tentent aujourd'hui de profiter de cette opportunité pour se faire une place sur le marché de l'immobilier. Il y aura forcément des gagnants... et des perdants.

Quels défis à relever pour l'avenir ?

Les crypto-monnaies sont loin d'être aisées d'utilisation de nos jours. Acheter son logement en passant par le Bitcoin peut parfois s'apparenter à un chemin de croix. Il faut tout d'abord prouver au vendeur que l'on a de quoi payer, tâche compliquée par l'anonymat propre à ces moyens de paiement. La confiance des banques fait également défaut dans la plupart des cas. Difficile en effet d'obtenir des prêts avec une monnaie aussi volatile. S'ajoutent à cela un manque de surveillance du marché, l'absence d'une vision globale et d'une législation claire et unifiée, des coûts de transaction parfois élevés, des gouvernements cherchants à lutter contre l'anonymat... tout cela montre que le marché en est encore à ses balbutiements en 2018.

L'utilisation du bitcoin ou d'autres monnaies virtuelles deviendra-t-elle la nouvelle norme pour les transactions immobilières, changeant toutes les règles sur son passage ? Les analystes sont sceptiques. Il est aujourd'hui difficile d'envisager une transformation profonde du secteur. Bien trop de risques sont présents. Les crypto-monnaies sont à considérer sérieusement, et elles auront forcément un rôle de plus en plus important à l'avenir. Mais leur fonctionnement actuel peine encore à constituer une alternative crédible et fiable sur le marché de l'immobilier.