1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. Le notaire
  6. >
  7. Bien choisir son notaire

Bien choisir son notaire

Lors de la vente ou de l’achat d’un bien immobilier, il arrive un moment où faire appel à un notaire est une étape obligatoire de la transaction immobilière. C’est pourquoi il est important de trouver le professionnel qui saura vous conseiller dans vos démarches et avec qui vous serez sur la même longueur d’onde. Nous vous donnons quelques points essentiels à retenir pour choisir votre notaire.

Dans quel cas faire appel à un notaire ?

Il est obligatoire de faire appel à un notaire dans le cas d’une donation, d’un achat ou d’une vente immobilière, d’une succession ou bien encore d’un mariage. Il est le seul à pouvoir rédiger des actes authentiques et à pouvoir effectuer les formalités administratives liées à la publication de la publicité foncière au Bureau des Hypothèques.

Concernant l’achat et la vente d’un bien immobilier, c’est généralement le notaire choisi par l’acquéreur qui rédige l’acte de vente. Le vendeur peut toutefois se procurer son propre notaire. Ce dernier travaillera alors de concert avec le notaire de l’acheteur. Les frais notariaux ne seront pas doublés mais répartis entre les deux notaires.

Comment trouver son notaire ?

Au 30 janvier 2021, on recense 15 903 notaires en France. Autant dire que vous allez forcément trouver votre bonheur, d’une manière ou d’une autre !

Pour commencer, vous pouvez faire appel à la Chambre des Notaires pour obtenir la liste des notaires qui officient dans votre département, ou bien faire une recherche directement sur l’annuaire du site officiel des notaires de France.

Si vous faites appel à une agence immobilière pour acheter ou vendre votre bien, vous pouvez lui demander conseil. En effet, les agences immobilières ont l’habitude de travailler avec plusieurs études notariales et connaissent leurs forces et leurs faiblesses.

Enfin, le bouche-à-oreille est un bon moyen de trouver votre notaire. En demandant conseils à vos proches, vous pourrez avoir un réel retour sur expérience, ce qui vous confortera dans votre choix.

Les qualités essentielles du notaire

Chaque notaire peut avoir un domaine de spécialité : le patrimoine immobilier, le droit de la famille, … Il est donc important de choisir un notaire dont le domaine de compétences répond à votre situation. Certains pratiquent même la vente de biens immobiliers ! Plus que les formalités administratives, le notaire peut vous aider à évaluer la valeur d’un bien. Il vous assiste et vous conseille tout au long du processus de vente ou d’achat. Il est donc essentiel de choisir un notaire avec qui vous pouvez établir une relation de confiance.

Le notaire que vous choisissez doit être patient, à l’écoute et pédagogue. En effet, si vous n’êtes pas familier avec le processus de vente ou d’achat, il devra vous expliquer pas à pas les étapes à effectuer, ainsi que les termes juridiques employés qui peuvent parfois paraître obscurs pour un novice. Il devra vous consacrer du temps. Vous pouvez déjà voir le sérieux d’un professionnel par sa présence à vos côtés : prend-t-il le temps de vous rappeler ? de vous donner les dernières informations concernant votre dossier ? sait-il vous renseigner sur les durées d’attente entre chaque démarche administrative ?

Enfin, vous devrez payer des frais de notaire. Une partie, les émoluments, revient directement au notaire. Le reste lui sert à payer le Trésor Public et les autres frais de service (règlement des diverses démarches administratives, impressions, photocopies, …). Le notaire doit être transparent sur ces frais et vous indiquer, à votre demande, quelle part de la somme versée lui revient. La plupart des opérations sont réglementées et le notaire ne peut pas pratiquer le tarif qu’il souhaite.

Mon notaire ne me convient pas : est-ce que je peux faire appel à un autre professionnel ?

Malgré le soin que vous avez apporté à la recherche de votre notaire, ce dernier ne vous convient pas. Rassurez-vous, rien n’est gravé dans le marbre : vous pouvez tout à fait changer de notaire. Cependant, selon l’avancée de votre dossier, vous pourrez être amené à verser des frais compensatoires.