1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. Les impôts et taxes de l'immobilier
  6. >
  7. Comment estimer sa taxe d'habitation ?

Comment estimer sa taxe d'habitation ?

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous serez sans doute amené à payer la taxe d’habitation tous les ans. Elle sera d’un montant différent selon la ville où vous habitez, la composition de votre foyer et la superficie de votre logement. Nous vous expliquons comment est effectué le calcul de la taxe d’habitation.

Estimer taxe d'habitation

Pour rappel, la taxe d’habitation fait partie des impôts locaux due par toute personne jouissant de la libre disposition dudit logement au 1er janvier de l’année d’imposition. Elle concerne les occupants (propriétaire-occupant, locataire ou occupant à titre gratuit) et ceux qui ont la possibilité d’occuper le logement (par exemple si vous êtes propriétaire d’une résidence secondaire inoccupée au 1er janvier). Vous recevez votre avis d’imposition par courrier ou par mail et vous vous devez de la régler auprès du service fiscal des finances publiques. La taxe ne concerne que les locaux affectés à l’habitation et leurs dépendances. Ne sont donc pas imposables:

  • les bâtiments servant à l’exploitation rurale (écuries, granges,...)
  • les locaux destinés au logement des élèves (pensionnats,...)
  • les bureaux des fonctionnaires publics
  • les résidences universitaires type Crous

En revanche, les garages, les emplacements de stationnement privatifs, les serres et jardins d’agrément et autres constructions implantés sur des terrains à proximité immédiate de l’habitation et rattachées fiscalement à l’habitation seront imposables. Il est possible de bénéficier d’exonérations et de dégrèvements sur la taxe d’habitation selon sa situation. Le Président Emmanuel Macron a également voté une réforme de la taxe d’habitation: 80% des foyers français bénéficieront de la suppression de la taxe d’habitation au titre de leur résidence principale d’ici 2020. Une baisse de 30% a été affectée cette année (2018) et il est prévu une baisse de 60% en 2019.

Comment est calculée la taxe d’habitation ?

L’administration fiscale calcule la base d’imposition en appliquant certains abattements à la valeur locative brute de l’habitation. La taxe est égale à cette base d’imposition multipliée par les taux fixés par les collectivités locales (commune, département et région). Afin de savoir si vous pouvez bénéficier ou non de la suppression de la taxe d’habitation, le site du service des finances publiques a mis en ligne un simulateur. Il existe également de nombreux sites de simulation en ligne qui vous donneront une idée de la somme à payer.

Quelques astuces pour diminuer le prix de votre taxe

Choisissez votre date d'emménagement judicieusement : Ce sont les communes locales qui fixent les taux de la taxe d’habitation. Il peut y avoir des écarts non négligeables entre deux collectivités. Pour rappel, la taxe d’habitation ne tient compte que de votre lieu de résidence au 1er janvier. Par conséquent, si vous habitez dans une ville où la taxe d’habitation est plus chère, nous vous conseillons d’emménager, avant le 1er janvier, dans une commune où la taxe d’habitation est moins élevée. A contrario, si vous emménagez dans une ville où la taxe d’habitation est plus chère, attendez le 2 janvier pour déménager.

Faites valoir vos droits : Si vous rencontrez des difficultés pour régler votre taxe d’habitation en regard de vos faibles revenus, contactez votre centre des finances publiques pour demander une réduction de la taxe ou bien un délai allongé de paiement. De plus, si vous avez 60 ans révolus au 1er janvier de l’année d’imposition, sachez que vous serez exonéré automatiquement de la taxe d’habitation. Si ce n’est pas le cas, surtout pour la première année, contactez votre centre au plus vite.

23/07/2019