1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. La résidence secondaire
  6. >
  7. Tout savoir avant d'acheter une résidence secondaire

Tout savoir avant d'acheter une résidence secondaire

Si vous souhaitez investir dans l'achat d'une résidence secondaire, il est tout d'abord important de vous poser les bonnes questions. Les coûts d'une telle opération peuvent être difficiles à anticiper. Découvrez tout ce qu'il faut savoir avant d'acheter une résidence secondaire.

Tout savoir dans le détail sur la gestion de votre maison ou appartement secondaire

Est-ce la bonne période pour acheter une résidence secondaire ?

Beaucoup de français font aujourd'hui part de leur désir de posséder plusieurs biens immobiliers. En 2018, les résidences secondaires constituent plus de 10% du total des logements en France. De nombreux signes indiquent que c'est la bonne période pour investir dans l'achat d'une résidence secondaire. Le marché immobilier présente en effet de bonnes opportunités, surtout dans certaines zones de province où les prix et les taux d'intérêts des prêts immobiliers sont relativement bas.

Quel est l'intérêt d'une résidence secondaire ?

Une résidence secondaire vous offrira une seconde adresse, que vous pourrez transformer en point de ralliement pour votre famille et vos proches. Elle vous permettra aussi de profiter d'une destination de vacances privilégiée à tout moment dans l'année. Passer des vacances "chez soi" est un plus non négligeable en terme de confort et de sérénité.

L'achat de ce type de bien pourra aussi contribuer à l'agrandissement de votre capital et de votre patrimoine immobilier. Vous pourrez en dégager des bénéfices à la revente, ou même procéder à sa location pendant les périodes où il est inoccupé. Sur le long terme, ce sera aussi un moyen de préparer votre retraite au soleil.

Attention toutefois, l'achat d'une résidence secondaire n'a pas que des bons côtés. C'est un choix qui n'est pas forcément logique économiquement à première vue pour l'acquéreur, et qui présente de nombreux inconvénients. Un bien non exploité peut même parfois se transformer en gouffre financier. De plus, investir sur un coup de coeur peut mener à des déceptions sur le long terme. Venir de façon répétitive passer ses vacances dans une même région pourra s'avérer lassant avec les années. C'est donc un achat qui ne doit pas être pris à la légère.

Bien choisir sa résidence secondaire

L'achat d'une résidence secondaire ne doit pas être effectué à la légère. Il est préférable de bien comparer les différentes offres et de mettre en perspective les différentes options qui s'offrent à vous. Il est essentiel de bien analyser le marché local. Cela peut parfois s'avérer compliqué, surtout si vous disposez de peu de points de référence dans le secteur.

Dans certaines zones isolées, il est souvent difficile de s'appuyer sur le montant des transactions passées. De plus, l'achat d'une résidence secondaire s'effectue dans la plupart des cas dans une zone géographique méconnue par l'acquéreur. Si vous vous sentez en manque de repères, il vous sera sans doute indispensable de faire appel aux services d'un professionnel de l'immobilier pour vous épauler dans votre recherche.

Surveiller les différents coûts

Investir dans une résidence secondaire ne se résume pas seulement à assumer un prix d'achat. Les différents coûts qui viendront s'ajouter par la suite risquent aussi d'être élevés. Il est donc important de bien les anticiper. Il est essentiel de bien considérer toutes les dépenses qui viendront avec l'acquisition d'une résidence secondaire si vous ne voulez pas découvrir les mauvaises surprises au dernier moment.

  • Le remboursement éventuel d'un prêt

Rares sont les acquéreurs capables d'assumer une telle acquisition sans avoir recours à un prêt immobilier. Il est donc important d'anticiper le montant de vos remboursements mensuels, et surtout leur impact sur votre budget.

  • L'impact de la résidence secondaire sur votre fiscalité

L'acquisition d'une résidence secondaire débouche également sur l'alourdissement de votre fiscalité. Plusieurs taxes sont à prévoir et à anticiper, comme la taxe d'habitation ou encore la taxe foncière. Il est possible d'être exonéré de cette dernière pendant deux ans, mais vous serez contraint de la payer une fois passé ce délai. Dans certains cas, la valeur de votre résidence secondaire pourrait même vous contraindre à payer l'ISF.

  • La rénovation du bien

Il est rare d'acheter une résidence secondaire neuve. Les bâtiments anciens sont souvent privilégiés par les acheteurs à la recherche de charme et d'originalité. C'est pourquoi il n'est pas rare de devoir effectuer différents travaux de rénovation avant de pouvoir profiter pleinement du bien. Ces travaux ont bien sûr un coût, qui s'avère souvent difficile à anticiper au moment de l'achat.

L'acquéreur pourra aussi être tenté de se lancer dans des travaux de valorisation de son bien. L'installation d'une nouvelle piscine ou d'une extension pourrait venir s'ajouter à ses nombreuses dépenses engagées dans sa résidence secondaire. La valorisation du bien occupe une place essentielle dans la location et la revente d'un bien.

  • Les frais d'entretien

L'entretien d'une résidence secondaire risque également de constituer un défi important pour un acquéreur rarement présent dans son logement. L'entretien du jardin et des différentes installations électriques l'obligera sans doute à engager de nouvelles dépenses ou bien à s'investir pleinement et régulièrement de lui-même.

  • L'assurance de votre résidence secondaire

Enfin, le montant de l'assurance est aussi à considérer. Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, l'assurance résidence secondaire reste vivement conseillée. Vous pouvez demander une extension de votre assurance actuelle, ou bien souscrire à une nouvelle assurance spécifique pour ce bien.

Quelle utilisation pour votre bien immobilier ?

L'utilisation d'une résidence secondaire varie fortement en fonction des acquéreurs. Certains en profiteront pour passer des vacances tranquilles en familles, prendre du plaisir et varier leurs conditions de vie. D'autres verront plutôt cela comme un investissement. Il est tout à fait envisageable de penser à la location pour une résidence secondaire. Cependant, si vous souhaitez louer votre bien, il est important de prendre en considération la réglementation locale. Abuser de la location saisonnière sur Paris peut par exemple mener à certaines sanctions.