1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Actualités Immobilières
  4. >
  5. Les dépenses à prévoir pour devenir propriétaire de son premier logement

Les dépenses à prévoir pour devenir propriétaire de son premier logement

09/03/2020

Lorsque vous devenez propriétaire, vous construisez votre patrimoine immobilier et devez prévoir des dépenses supplémentaires pour en assurer le coût. Entre les frais et les charges additionnelles, il est facile de s’y perdre, surtout pour de jeunes acheteurs. Nous faisons le point avec vous.

Les dépenses à prévoir pour devenir propriétaire

Les charges liés à l’achat immobilier

La dépense la plus conséquente de l’achat immobilier est bien évidemment le prix du bien que vous allez acquérir. Outre cela, si vous faîtes appel à une agence immobilière, il y aura les frais d’agence à régler, qui seront déterminés selon le prix du bien que vous achetez : on compte en moyenne 5% de la valeur du bien. Pour acter l’achat, il faudra faire appel à un notaire. Les frais de ce dernier sont d’environ 7 à 8 % du montant de la transaction pour un achat dans l’ancien, et de 2 à 3,5 % pour l’achat d’un bien neuf. Une fois votre bien acheté, il faudra rembourser tous les mois cette acquisition auprès de votre banque dans laquelle vous aurez contracté votre prêt immobilier.

Les charges de la vie courante

Outre les frais liés à l’achat du bien en lui-même, il faudra également prendre en compte les charges liées à la vie courante. Tout d’abord, il faudra procéder à l’ouverture des lignes chez vos divers fournisseurs (téléphonie, internet, gaz, électricité,...) et assurer le paiement des factures tout au long de l’année. Si vous avez acheté un bien en copropriété, il faudra assurer le paiement des charges de copropriété. Vous devrez également vous acquitter tous les ans du paiement des impôts locaux :

A cela, il faudra ajouter les garanties obligatoires pour assurer votre logement, comme l’assurance habitation. Si vous avez décidé de mettre en location votre habitation, vous pouvez être amené à payer des frais de gestion auprès d’une agence immobilière afin qu’elle gère la location de votre bien. A cela peut s’ajouter également une Garantie contre les Loyers Impayés (GLI) par exemple. Enfin, il vous faudra anticiper les divers travaux d’entretien et/ou de rénovation que vous serez amené à effectuer : ravalement de la façade, réparation de la toiture, remplacement de la chaudière, … Pensez à mettre de l’argent de côté tous les mois pour ne pas vous retrouver devant le fait accompli, sans pouvoir pallier ces problèmes.