1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. Préparer son achat immobilier
  6. >
  7. Comment bien choisir son avocat pour un achat immobilier ?

Comment bien choisir son avocat pour un achat immobilier ?

Se lancer dans un projet d'achat immobilier sans l'aide d'un avocat est une opération risquée. L'avocat est un professionnel qui saura vous guider pour éviter les pièges tout au long de votre démarche. Découvrez-en plus sur son rôle et sur les critères à garder en tête lors de sa sélection.

choisir son avocat

Faut-il s'offrir les services d'un avocat ?

S'offrir les services d'un tel professionnel lors de votre achat immobilier n'est pas un luxe. Bien que ce soit courant en pratique, il n'est pas vraiment raisonnable de se lancer dans une telle démarche sans être bien encadré juridiquement.

Il faut bien comprendre que l'avocat n'est pas seulement utile lors des litiges déjà avérés : c'est souvent en amont que son rôle est essentiel. Grâce à ses qualités de conseiller, il limitera les risques et vous évitera de vous engager dans d'interminables procédures juridiques. Si l'avocat endosse avant tout un rôle d'assistant juridique, c'est loin d'être sa seule mission : il a également une fonction de représentant. Il est habilité à accomplir certains actes en votre nom.

Au cours de la réalisation de votre projet immobilier, vous serez forcément confronté à de nombreux interlocuteurs. Vendeur, agent immobilier, notaire, artisans… autant de chances de vous perdre dans des démarches piégeuses. L'avocat est donc un investissement pour la sécurité de votre projet immobilier.

Quel est le rôle de l'avocat lors de votre achat ?

L'avocat peut être chargé de vérifier la conformité des documents importants. La rédaction et la signature de la promesse ou du compromis de vente nécessitent une attention toute particulière. Tout conflit suivant la signature d'un compromis peut entraîner des poursuites judiciaires désastreuses. Il est donc important d'en maîtriser le contenu pour éviter toute mauvaise surprise. Il est facile d'oublier d'ajouter une clause suspensive au compromis, ce qui peut s'avérer fortement problématique. Il est parfois nécessaire de négocier la présence d'une clause relative à l'obtention du permis de construire pour un terrain par exemple.

C'est aussi à l'avocat de surveiller les actions des différents acteurs de l'achat. Face au notaire du vendeur, il agira dans vos intérêts et vous évitera de tomber dans des pièges éventuels. Il est toujours bon d'avoir quelqu'un de votre côté pour maintenir un certain équilibre. En cas de litiges, il lui sera possible d'engager des procédures à l'encontre des acteurs de l'achat immobilier si nécessaire. Il vous aidera par exemple à réclamer une indemnisation sur malfaçons de construction. Il pourra aussi engager une procédure en responsabilité contre un agent immobilier.

Comment bien choisir son avocat immobilier ?

Le choix d'un avocat ne doit pas seulement reposer sur le montant de ses honoraires. Tous les professionnels n'exercent pas à compétences égales, et un avocat incompétent risque d'entraver le bon déroulement de votre projet.

Il faut savoir qu'il existe des avocats généralistes et des spécialistes. Certains sont orientés vers des domaines particuliers du droit, et tous n'ont pas les mêmes compétences en matière de droit immobilier. A l'heure actuelle, il existe 26 spécialisations officielles. De nombreux avocats ont donc pu certifier leur spécialisation dans le droit immobilier. C'est bien entendu vers eux qu'il vous faudra vous diriger en priorité.

L'avocat sélectionné devra aussi afficher une bonne connaissance de la région et du marché immobilier. Ainsi, il pourra vous offrir des conseils pertinents au cours de votre achat. Il devra aussi être capable d'interagir avec les organismes sociaux et de régler les litiges administratifs éventuels. Il fera également le pont entre votre projet et les règles de l'Etat et des collectivités territoriales. Des compétences en matière de droit public et de droit administratif sont donc indispensables.

Comment sont calculés les honoraires d'un avocat ?

En principe, les honoraires d'un avocat immobilier sont libres de toute législation. Ils sont donc déterminés en fonction de plusieurs critères. Sont notamment pris en compte la difficulté de la procédure à engager, la réputation de l'avocat ou encore le temps consacré au dossier du client. Le tarif d'un avocat immobilier est soumis à une TVA de 20%.

Pour sa rémunération, plusieurs formules existent. Certains avocats sont payés au forfait fixe, au temps passé sur le dossier, voire même aux résultats en fonction des situations. Ces honoraires sont affichés à titre indicatif sur les sites internet des avocats immobiliers. Ils sont généralement communiqués en toute transparence. Sachez qu'un avocat immobilier est obligé de vous transmettre ses tarifs avec clarté. Il n'y aura donc pas de mauvaises surprises.

Les avocats sont-ils vraiment hors de prix ?

Aujourd'hui, l'avocat est souvent considéré à tort comme une solution de dernier recours. Ce professionnel est généralement consulté en urgence, bien après la perte de contrôle de la situation. La principale raison ? Le prix de ses services, jugé trop élevé en rapport à la prestation.

Et pourtant, l'avocat représente une source de conseils très importante. C'est surtout un professionnel qui travaille dans votre intérêt. En vous offrant ses services, vous aurez plus de chances d'effectuer un achat en cycle court. Vous aurez aussi une meilleure vision face aux pièges de l'achat immobilier.

Il faut voir cela comme un investissement qui vous permettra d'accélérer et de sécuriser votre processus d'achat. Payer un avocat ne revient pas toujours à jeter son argent par la fenêtre, et c'est une opération qui peut s'avérer très rentable sur le long terme.