1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. Le prêt immobilier
  6. >
  7. Choisir entre un prêt à taux fixe et un prêt à taux variable

Que choisir entre un prêt à taux fixe et un prêt à taux variable ?

Que vous décidiez d'acheter pour la première fois, ou non, un bien immobilier, il vous faudra sûrement souscrire un prêt bancaire. Le banquier vous demandera alors si vous désirez faire un emprunt à taux variable ou à taux fixe, comme il se fait plus communément. Nous vous aidons à comparer les deux pour que vous ayez toutes les clés en mains lors de votre acquisition.

taux fixe taux variable

Qu'est-ce qu'un prêt à taux fixe ?

Un prêt à taux fixe est un crédit pour l'achat d'un bien dont le taux d'intérêt est identique pendant toute la durée du crédit. Dès la signature, tout est établi, et ne changera pas : le taux d'intérêt, le coût total du prêt, la sommes des intérêts payés à la banque, la durée de remboursement, et le montant des échéances.

Nous vous rappelons l'importance de toujours essayer de négocier le taux d'intérêt de votre prêt, pour ne pas souscrire à un prêt avec des intérêts gargantuesques.

Qu'est-ce qu'un prêt à taux variable ?

Un prêt à taux variable est également un crédit pour l'achat d'un bien. La différence est que le taux d'intérêt varie en fonction d'un indice de référence déterminé lors de la souscription du crédit. On ne peut donc pas connaître son montant total à la signature du contrat, puisqu'il dépend du taux ! En effet, si ce dernier augmente : le crédit coûtera plus cher, et à contrario : s'il diminue, le crédit reviendra moins cher.

L'indice de référencement des prêts à taux variables est l'Euribor (Euro Interbank Offered Rate ou taux interbancaire offert en euros). C'est le taux d'intérêts auquel les banques françaises se prêtent l'argent à court terme. Il correspond à la somme de cet indice et de la marge prélevée par la banque (montant précisé dans le contrat avec la banque). La marge se présente sous forme de "points".

Imaginons qu'il est inscrit dans votre contrat : "Euribor 1 an + 1,6 point". Si l'Euribor est à un taux de 3%, votre taux sera alors de 4,6%.

La marge ajoutée par l'établissement prêteur varie selon sa politique commerciale, son niveau de frais bancaires et votre qualité en tant qu'emprunteur (votre apport personnel, vos revenus, la durée de votre prêt, …).

Que choisir entre un prêt à taux variable et un prêt à taux fixe ?

Les avantages et les inconvénients du prêt à taux variable

Le taux de départ d'un prêt à taux variable est inférieur à celui du taux fixe. N'oubliez pas cependant qu'il sera amené à augmenter !

Vous pouvez également profiter d'éventuelles baisses des taux du marché, ce qui vous permet alors de réduire vos mensualités de remboursement et/ou la durée de votre crédit. A l'inverse, si les taux du marché augmentent, vos mensualités augmenteront ainsi que votre durée de crédit.

Il y a donc une part de risque à prendre en compte !

Afin de limiter ce risque, la révision du taux d'intérêt a été plafonné, c'est ce qu'on appelle "le cap". En général, le cap est de 2 points à la hausse, comme à la baisse.

Par exemple : si vous souscrivez un prêt avec un taux d'intérêts initial à 3,6%, il ne pourra pas dépasser les 5,6%, ni aller en-dessous de 1,6% par la suite.

Si vous avez prévu un prêt à court terme (moins de 7 ans) dans le but de revendre votre habitation, ou tout simplement car vous avez les capacités financières de le rembourser rapidement, le taux variable peut représenter un réel avantage pour votre bourse. En effet, vous profitez d'un taux plus bas qu'un prêt à taux fixe durant les premières années du prêt (environ 3-4 ans) avant de voir votre taux augmenter pendant la dernière période de remboursement du prêt.

Attention : pour profiter de cet avantage financier, il vous faudra présenter un dossier solide à la banque !

Dernier avantage pour le prêt à taux variable : les pénalités pour remboursement anticipé du prêt sont moindres, voire nulles, à contrario d'un prêt à taux fixe.

Les avantages et les inconvénients du prêt à taux fixe

Avec un taux fixe, vous n'avez pas de surprise : il s'agit-ici de jouer la sûreté. Vous connaissez déjà votre taux, qui sera linéaire sur toute la durée de votre emprunt, et vous savez également le coût de revient final du prêt.

Contrairement à un taux variable où son taux viendrait à augmenter, vous ne serez pas impacté par cette hausse.

A contrario, vous ne serez pas non plus avantagé par un taux plus bas ! La seule façon de profiter de la baisse des taux consisterait à renégocier votre prêt pour décrocher un taux plus attrayant. C'est une opération lourde et pas toujours profitable au vue des frais qu'elle peut entraîner.

On compte généralement une différence de 1 à 2 points entre un taux variable et un taux fixe.