1. Guide Immobilier
  2. >
  3. Acheter
  4. >
  5. Construire sa maison
  6. >
  7. Comment choisir son terrain pour construire ?

Comment choisir son terrain pour construire ?

Acheter un terrain s'apparente à un véritable projet de vie. C'est une option qui vous offrira une plus grande liberté d'action, mais qui présente aussi des coûts moins prévisibles. Il est important de bien choisir son terrain sans surestimer ses capacités. Des premières mesures à l'obtention des autorisations, voici les points chauds à surveiller.

choisir le bon terrain pour commencer à construire

Etudiez, comparez et posez les bonnes questions

Construire ou faire construire son logement est une entreprise ambitieuse qui est loin d'être sans risques. C'est un projet qui, dirigé d'une main de maître, pourrait bien vous conduire à la maison de vos rêves. Exécuté dans la précipitation, il pourrait au contraire se transformer en enfer. C'est pourquoi il est important de procéder avec méthodologie pour éviter les pièges. Le choix du terrain n'est pas anodin. Avant d'effectuer une offre d'achat, le mieux est toujours de comparer. Mettre en perspective plusieurs offres vous permettra de vous faire une idée précise des prix pratiqués dans la région.

Gardez une vision périphérique

Pendant la recherche, la première étape sera de vous assurer que le terrain est constructible. Il vaut mieux vérifier par la même occasion que la zone est bien raccordée aux réseaux (eau, électricité) pour se prémunir de mauvaises surprises. De nombreux critères sont à prendre en compte concernant le terrain en lui-même. Analysez en premier lieu sa superficie et sa forme. Confrontez la réalité avec les informations figurant sur l'annonce, vous pourriez avoir quelques surprises ! Le dénivelé du terrain peut offrir des opportunités, tout comme il peut être un obstacle à la réalisation de votre projet. Considérez également l'exposition du terrain au soleil, aux vents et aux intempéries. Renseignez vous pour éviter les zones à risques. On pourra rajouter l'accessibilité : condition essentielle pour le déroulement des travaux ! Enfin, l'environnement du bien et la proximité avec différents services participera aussi à votre confort de vie.

Etudiez la qualité du sol

Il vous faudra porter une attention toute particulière sur la qualité du sol. Une étude poussée est même conseillée, voire obligatoire. Certaines zones présentent des risques naturels et industriels importants. L'argile et les cavités souterraines peuvent provoquer des catastrophes naturelles difficiles à anticiper. Les fondations de votre foyer pourraient être affectées par un sol en mauvais état. Il est toujours possible de construire dans ces zones à risques, mais les contraintes techniques risquent d'alourdir la facture. Réalisez votre enquête sur le lieu. Le terrain est-il situé sur un ancien marécage ? Retrouvez-vous des traces de pollution en profondeur ? Posez vos questions sur place. Il vous est possible de faire appel à un géotechnicien pour réaliser des études approfondies. Cette analyse a un coût, mais c'est un investissement nécessaire pour plus de sécurité. Elle est d'ailleurs souvent exigée par les assurances avant de commencer la construction.

Conformez-vous aux règles d'urbanisme

Les caractéristiques administratives d'un terrain figurent dans le certificat d'urbanisme délivré par la mairie. Il vous permettra de prendre connaissance des informations relatives à la constructibilité du terrain. Il est indispensable : vous aurez donc à vous le procurer avant d'acheter votre terrain. Il figure obligatoirement dans le compromis de vente. Il est possible d'intégrer des conditions suspensives dans un compromis de vente. Idéal pour se prémunir des risques au cours de l'achat. La condition suspensive de prêt y figure même par défaut. Il est également possible d'acheter en lotissement. Vous aurez ainsi l'assurance d'un terrain constructible et viabilisé.

Attendez les autorisations

Un permis de construire sera nécessaire avant de commencer toute construction sur votre terrain. La demande à effectuer sera différente en fonction de votre projet et de son impact sur l'environnement. Vous devrez compléter un formulaire qui sera à remettre en mairie. Vous recevrez le feu vert et la date de début des travaux si votre projet respecte les conditions de la mairie. Le respect de l'environnement est notamment le frein le plus courant. Il existe des zones protégées qui ne peuvent accueillir de nouvelles constructions qu'à certaines conditions. La mairie jouit encore de deux mois supplémentaires après vous avoir autorisé la construction pour revenir sur ses dires. Il est donc conseillé d'attendre ce délai avant de débuter les travaux.

Soyez prévoyant

Acheter un terrain demande beaucoup d'organisation et d'anticipation. Prévoyez surtout du temps pour vous impliquer personnellement dans ce projet. N'oubliez pas de prévoir toutes les formalités administratives à accomplir. Pour faciliter vos démarches et concevoir votre construction, pensez à vous faire accompagner par un architecte. Soyez clair sur votre budget et pensez à anticiper les différents coûts du projet de construction: coût du terrain, frais d'agence, coûts de construction, frais de notaire ou encore de frais de constitution d'hypothèque. Avant de vous lancer, prenez le temps de comparer cet investissement avec l'acquisition d'un bien ancien.